Rencontres de la Combe ’18 : le bilan

Nous tenons à remercier d’abord toutes celles et tous ceux (660 !) qui nous ont rejoint pour cette deuxième édition des Rencontres de la Combe, le 22 Septembre 2018.

Nous voulons également remercier très chaleureusement celles et ceux qui nous ont aidé, les bénévoles qui n’ont pas ménagé leurs efforts sous le soleil (une pensée particulière pour Aude et Fanny) et nos partenaires.

Big Up spécial pour le Club Alpin Français de Romans, qui a déployé des trésors de préparation et d’organisation pour faire découvrir le canyon depuis ses faces, et, plus fort, depuis les airs !

 

200 enfants (et quelques adultes, quand même… ) ont profité de ces installations.

Merci également au CAF d’entretenir, équiper et sécuriser ce joyau pour que nous puissions en profiter toute l’année.

 

Enfin, merci aux musiciens, Colin & Coline, Long Road, La Fanfare De Recul, Shékéré et Faranume, qui nous ont régalé jusque tard dans la nuit.

Nous avons enfin bien pris note de toutes les remarques très constructives qui nous ont été faites pour améliorer l’accueil, l’organisation, et surtout l’information.

Revenez l’an prochain pour le constater !

Pour ce qui est du bilan, voici quelques chiffres :

Nombre de personnes nous ayant rejoint : 660
Nombre de nouveaux membres actifs : 51
Participants aux activités du CAF : 200
Kilogramme de ravioles consommés : 52
Nombre de maisons à oiseaux construites : 48
Bilan crêpes : 26 cloques et deux insolations …
Distance à pied par Elisa et JB et leurs chevaux : 6,7 km …
Bénéfice de la journée : 2234 €

Pour l’année prochaine, nous sommes déjà au boulot, et nous envisageons de coupler notre action avec celles de la LPO, qui n’a pas pu être physiquement présente ce 22 Septembre compte tenu de l’action en cours au Col de la Bataille. Bienvenue à eux en 2019 !

Nous espérons aussi pouvoir être inclus dans le Parc Naturel Régional du Vercors … la Mairie de Rochefort-Samson s’occupe de ça. Croisons les doigts !

Enfin, comme le bonheur serait trop simple, nous avons appris qu’un nouveau prétendant menace le site  : après Sibelco, une deuxième entreprise, basée dans le Vaucluse, a manifesté son intérêt pour le site. Une preuve de plus que la vigilance doit rester active !

Comme nous l’avons expliqué, nous souhaitons acheter des terrains qui nous sont promis, au cœur du réacteur (voir en rose ci-contre).  Pour cela, nous allons lancer une campagne de financement participatif, et vous ferons connaître cet automne les modalités pour nous aider encore un peu plus …

Gardons le mors aux dents, mais surtout surtout, dans la joie et le bonne humeur, c’est notre marque de fabrique !

A l’année prochaine, si ce n’est plus tôt, il nous reste un an et plein de choses à faire d’ici là !